DISPOSITIFS DE SOUTIEN

oo

Université Ferhat ABBAS Sétif1

La Maison de l'Entreprenariat de l'UFAS1 en partenariat avec l'ANSEIJ -Sétif

Université d'été - 3éme  édition

 

DISPOSITIFS

 

  • Agence nationale de l'emploi

L'Agence nationale de l'emploi (Anem) est l’organisme responsable du service public de l'emploi en Algérie.En application des textes de l’Organisation internationale du travail (OIT), un Service public de l’emploi est instauré en Algérie par le décret n° 62-99 du 29 novembre 1962. Il est confié à l’Office national de la main-d’œuvre (ONAMO). Le dispositif sera ensuite remanié ou complété par des textes réglementaires ou législatifs à plusieurs reprises, notamment en 1963 (instauration d’un monopole sur les flux migratoires), 1971 (organisation de l’ONAMO).

En 1990, un changement de dénomination de l’ONAMO en Agence nationale de l’emploi, (Anem) est décidé. Un établissement chargé de l’indemnisation des travailleurs licenciés est mis en place en 1994, la Caisse nationale d’assurance-chômage (CNAC). En 1996, l’appui aux jeunes voulant créer leur entreprise est confié à l'Agence nationale de soutien à l'emploi des jeunes (ANSEJ).

 

est l’organisme algérien chargé de la gestion d’un fonds de crédit pour la création d’entreprises. Elle participe au service public de l’emploi.L’Ansej est chargée de la mise en œuvre d’un dispositif de soutien à la création d’activité pour les personnes âgées de moins de 40 ans. Elle gère un fonds de crédit, accordant des prêts à taux d’intérêt nul (prêts à taux 0), complémentaires de prêts bancaires. Des commissions composées de représentants des banques et des institutions accordent les prêts après examen des dossiers des promoteurs.Un fonds de garantie bancaire complète les instruments de financements. Les conseillers de l’Ansej assurent un suivi promoteurs ayant obtenu un prêt.


  • Banques BNA, BEA, BDL, CPA, BADR.

La Banque nationale d'Algérie (BNA) http://www.bna.dz/index.php/fr/ , première banque commerciale algérienne créée le 13 juin 1966, exerce toutes les activités d'une banque de dépôt, elle assure notamment le service financier des groupements professionnels, des entreprises. Elle traite toutes les opérations de banque, de change et de crédit dans le cadre de la législation et de la réglementation des banques. Source wikipedia

Le Crédit Populaire d'Algérie (CPA) https://www.cpa-bank.dz/ est créé en 1966 (ordonnance n° 66-366 du 29 décembre 1966). Le CPA reprend, dans un premier temps, les activités de cinq banques populaires étrangères : La banque Populaire Commerciale et Industrielle d'Alger (BPCI Alger), la banque Populaire Commerciale et Industrielle d'Oran (BPCI Oran), la banque Populaire Commerciale et Industrielle de Constantine (BPCI Constantine), la banque Populaire Commerciale et Industrielle d'Annaba (BPCI Annaba), la banque Populaire du Crédit d'Algérie (BPCA).

Dans un second temps, à partir de 1967, le CPA reprend les activités de la Banque Algérie-Misr, de la Société Marseillaise de Crédit en Algérie (SMC Algérie), de la Compagnie Française de Crédit et de Banque (CFCB), de la Banque Populaire Arabe (BPA).

En 1985, le CPA, par cession d'actifs (agences, employés et comptes clients), donne naissance à la Banque de Développement Local (BDL). Le CPA est agréé en 1997.Source wikipedia

La Banque extérieure d'Algérie (BEA) https://www.bea.dz/ est une banque commerciale algérienne. Créée en 1967, elle est basée à Bir Mourad Rais, en Algérie et est la plus importante banque publique algérienne.Source wikipedia

La Banque de Développement Local (BDL)http://www.bdl.dz/Algerie/index1.htm, la plus jeune des banques publiques,Fondée en 1985, suite à une cession d’actifs du Crédit Populaire Algérien, elle avait pour mission d’accompagner et de financer les entreprises publiques locales dans leur développement local et régional.

Devenue banque universelle au fil de ses 32 ans d’expertise, la BDL s’est diversifiée et soutient à présent, non seulement les PME/PMI de tous secteurs confondus, mais aussi les professions libérales, les particuliers et les ménages. Elle accorde tout autant d’intérêt aux projets développés dans le cadre des dispositifs spécifiques d'aide à l'emploi mis en place par les pouvoirs publics (ANSEJ, CNAC et ANGEM).

La Banque de l'agriculture et du développement rural (BADR)https://www.badr-bank.dz/ est une institution financière algérienne. Elle a pour missions principales le développement du secteur agricole et la promotion du monde rural, son réseau compte actuellement près de 293 agences et 39 directions régionales. Quelque 7 000 cadres et employés activent au sein des structures centrales, régionales et locales. La densité de son réseau et l'importance de son effectif font de la BADR la première banque à réseau au niveau national.Source wikipedia

La mission et l’expansion de l’ex caisse d’assurance vieillesse des non-salariés (CAVNOS) furent interrompues par la promulgation du décret 223/85 du 20 Août 1985 portant sur l’unification des régimes de sécurité sociale qui intégra la CAVNOS dans le système global de solidarité sociale et dont les activités furent confiées selon les fonctions aux deux nouvelles caisses, la caisse nationale des assurances sociales et des accidents du travail (C.N.A.S.A.T) et la caisse nationale des retraites (C.N.R).

La Caisse Nationale d'Assurance Salarié CNAS est un établissement public à gestion spécifique en application de l’article 49 de la loi n° 88-01 du 12 janvier 1988, elle est dotée de la personnalité morale et de l’autonomie financière, et réputée commerçante dans ses relationsavec les tiers,

Le Centre National du Registre du Commerce par abréviation CNRC  est un établissement public crée par décret63-249 du 10 Juillet 1963 sous la dénomination initiale d’Office National de la Propriété Industrielle (ONPI) et qui a pris la dénomination de CNRC par le décret 73-188 du 21 Novembre 1973 avec comme domaine de compétences la centralisation du Registre du commerce délivré par les greffes des Tribunaux. Le Centre National du Registre du Commerce est une institution administrative autonome placée sous l'égide du Ministre du Commerce depuis le mois de Mars 1997.